StudienStiftungSaar

Klaus-Peter Beck, Président du conseil d’administration de la fondation ASKO EUROPA-STIFTUNG, et Christian Thomaser, directeur de la StudienStiftungSaar, voient un grand potentiel pour l’avenir de la Sarre dans les intersections et le regroupement de leurs compétences respectives.

Pour la première fois en 2014, cinq bourses communes ont été accordées à l’Universität des Saarlandes (UdS) et dans quatre établissements de l’enseignement supérieur sarrois, la Hochschule für Musik Saar (HfM), la Hochschule der Bildenden Künste Saar (HBK), la Hochschule für Technik und Wirtschaft des Saarlandes (HTW) et la Deutsche Hochschule für Prävention und Gesundheitsmanagement (DHfPG), pour des étudiants issus de l’immigration et particulièrement talentueux et engagés.

Les deux fondations coopèrent étroitement dans le domaine de leurs offres éducatives respectives.

Informations complémentaires sous : www.studienstiftungsaar.de

Profiter de l’éducation – enrichir la Sarre

C’est ainsi que l’on pourrait définir le mieux la coopération existant depuis 2014 entre la StudienStiftungSaar et la fondation ASKO EUROPA-STIFTUNG. Avec le financement commun de cinq bourses pour étudiants issus de l’immigration, les deux fondations partenaires ont l’intention de susciter l’enthousiasme pour la Sarre comme lieu d’étude des futurs diplômés de l’enseignement supérieur et de personnels qualifiés avec leur potentiel diversifié et leurs compétences interculturelles. Cela permettra à long terme de renforcer la capacité de concurrence dans la région.

Durabilité, engagement social et bénévole sont les aspects centraux du projet commun des deux mécènes qui se sont fixés des objectifs semblables dans leurs directives en matière de promotion.

La réalisation en Sarre par la fondation ASKO EUROPA-STIFTUNG du programme START établi au niveau national permet aux élèves issus de l’immigration d’obtenir une formation scolaire plus élevée grâce à un soutien intellectuel et financier et d’augmenter leurs chances de s’intégrer avec succès dans la société. Après une durée de trois à quatre ans de soutien, les boursiers quittent le programme en n’ayant pas seulement en poche leur baccalauréat ou un diplôme de même valeur. En effet, grâce à un coaching très large en thèmes, ils affichent une confiance en soi de plus en plus grande qui leur permettra plus tard de s’affirmer sur le marché du travail volatile.

la fondation ASKO EUROPA-STIFTUNG se considère comme soutien et accompagnatrice des jeunes gens talentueux dans la première phase de leur formation. La StudienStiftung Saar est l’interlocutrice et le mentor pour la prochaine étape, elle soutient les étudiants aussi bien financièrement qu’intellectuellement, propose en outre une large palette d’opportunités de formation et aide à établir des contacts importants pour la vie professionnelle. A cet égard, la fondation dispose d’un large réseau d’entreprises, d’universités, d’écoles supérieures et de sponsors privés.