Dialogue Franco-Allemand sur le développement durable


Le « Dialogue Franco-Allemand sur le développement durable – Anticiper l’avenir » est un projet de coopération de l’ASKO Europa-Stiftung, de l’Université Franco-Allemande, Saarbrücken et du Centre Ernst Robert Curtius (CERC) de l’Université de Bonn.

Suite à l'écho positif de la manifestation de lancement, la fondation aspire à institutionnaliser le « Dialogue Franco-Allemand sur le développement durable ». Dans le cadre d'ateliers et de conférences bilatérales et internationales, le changement climatique, la biodiversité, la santé mondiale et la perspective d'un approvisionnement énergétique durable doivent continuer à faire l'objet de discussions controversées et orientées vers la recherche de solutions. Ainsi, il a été possible de créer un lien avec l’Agenda 2030 et les 17 objectifs de développement durable / Sustainable Development Goals (SDGs): Un évènement de suivi de l’objectif de durabilité 11 « Villes et communes durables », en particulier « Développement urbain durable » a été déjà été lancé pour 2023.

Dialogue Franco-Allemand sur le développement durable 2.0 – Anticiper l’avenir

En prélude à une série de manifestations (prévues), le premier dialogue a eu lieu les 28 et 29 octobre 2021 au Kurfürstliches Palais de Bonn, avec 100 participants venus d'Allemagne et de France. Des chercheurs et chercheuses et des expert.e.s d’organisations, d’universités et d’ONG renommées d'Allemagne et de France ont participé le premier jour à un échange interdisciplinaire.

Les thèmes « Transition énergétique équitable et mobilité durable », « Global Health », « Changement climatique et biodiversité » ont été traités dans trois groupes de travail et les questions importantes ont été éclairées du point de vue français et allemand, comme par exemple : Quelles sont les impacts du changement climatique et de l’utilisation intensive des terres agricoles sur la résilience des systèmes écologiques et sociaux ? Comment réduire les risques naturels et les catastrophes naturelles tant sur le plan technique que sur le plan social ? Comment se présente la justice énergétique dans la pratique ?

Le contenu des discussions et des résultats des ateliers a été présenté le lendemain dans une discussion plénière et trois exigences centrales ont été formulées à l'égard de la science, de la société et de la politique :

  • L’ouverture des débats sur le changement climatique entre la science et la politique avec la société civile.
  • L’amélioration du transfert des connaissances et de la communication sur les défis du développement durable.
  • La création d’un cadre juridique contraignant pour la mise en œuvre des objectifs de durabilité.

Lecture détaillée


Enregistrement direct de la discussion plénière :